Articles externes

À propos de l’ouverture du stade : “cela n’est pas soumis à une considération purement économique”

Près de 2300 – c’est le nombre de personnes qui pourront assister au premier match à domicile du FC St. Pauli lors de la saison 2020/21 au Millerntor Stadion. L’association a désormais reçu le feu vert des autorités de Hambourg pour ce nombre de spectateurs et le concept d’hygiène correspondant. Auparavant, mardi 15 septembre, les États fédéraux avaient décidé d’un commun accord d’un retour partiel de 20% des supporters dans les stades de Bundesliga. Nous avons parlé à Bernd von Geldern, directeur des ventes du FC St. Pauli, de ce nouveau développement au sujet du retour des supporters dans les stades.

Moin Bernd, la décision des États fédéraux de permettre un retour partiel des supporters dans les stades a donné beaucoup d’élan au sujet peu avant le début de la Bundesliga. Cependant, ce n’est que lorsque la ville de Hambourg a modifié l’ordonnance de confinement que le FC St. Pauli a annoncé les détails de son concept d’ouverture du stade Millerntor. D’où venait la réticence précédente ?

Tout d’abord, parce que ce n’est qu’avec cette adaptation du règlement de confinement que la voie a été dégagée pour plus de 1000 supporters dans les stades de Hambourg. De plus, notre concept d’hygiène devait d’abord être approuvé pour ce cas. Maintenant que l’encre est, pour ainsi dire, sèche, nous pouvons la rendre publique en toute conscience. Mais jusque-là, il y avait trop de confusion. Personne n’aurait profité de l’appel à des nombres de spectateurs et des idées qui n’ont finalement rien à voir avec la réalité. À mon avis, il aurait été irresponsable d’anticiper les décisions des autorités et des politiciens par une telle approche.

Alors le sujet occupe le club depuis longtemps ?

Il y a quelques semaines, nous avons créé un grand groupe interdisciplinaire composé de plusieurs domaines. Nous avons cherché la meilleure solution avec le groupe et avons essayé à maintes reprises lors de discussions avec des politiciens et la DFL de découvrir quelle était la bonne solution pour nous. Incidemment, nous avons également indiqué que ce travail se déroule en arrière-plan. Pas de chiffres ni de détails.

Après la décision du pays, beaucoup auraient espéré avoir encore plus de spectateurs pour le premier match à domicile. Le scénario actuel est-il même rentable ?

Dans la direction et le présidium, nous avons décidé que nous voulions vraiment participer afin de revenir à la normale, car nous voulons à nouveau jouer au football devant les fans. Nous voulons faire notre part. Nous voulons collecter des connaissances afin de pouvoir progressivement laisser plus de fans entrer dans les stades. Cela n’est pas soumis à une considération purement de gestion commerciale.

Quelles règles et directives les téléspectateurs doivent-ils observer et mettre en œuvre ?

Il y aura des billets mobiles et également personnalisés, nous ne pouvons pas les éviter. La carte d’identité doit prouver que vous avez acheté le billet, qui ne sera disponible qu’en ligne. En tant que club, nous devons nous assurer que la personne qui a acheté le billet se trouve également dans le stade. Au moment de l’achat, vous confirmez également que vous ne présentez aucun symptôme. Dans la zone debout également, les fans doivent s’asseoir aux endroits appropriés. Et ce n’est qu’une partie des limitations qu’ils doivent supporter. Nous savons que cela demande beaucoup, mais nous pensons que nos fans l’accepteront. Si tout se passe bien, nous avons les arguments de notre côté pour laisser plus de monde participer aux prochains matchs.

Quels fans ont principalement une chance d’être présents contre Heidenheim ?

Les plus fidèles des fidèles et qui sont nos abonnements annuels, ils bénéficient d’un traitement préférentiel. Ils le feront pour les matchs normaux avec le droit de premier refus pour les détenteurs d’abonnements. De plus, il y a des abonnements sur les sièges affaires, de sorte que nous avons un total d’environ 17 000 personnes avec un droit de premier refus. Nous écrirons à tout le monde pour voir s’ils sont en général intéressés.

Comment les billets seront-ils émis ?

Je dois expliquer cela plus en détail car nous vendrons les billets. Chaque détenteur d’abonnement dira sûrement que le billet a déjà été payé à l’achat de l’abonnement. Pour des raisons techniques, nous ne le ferons pas mettre en place différemment pour le premier match. Le billet, qui coûtera 15 euros[1], doit être acheté. Vous pouvez ensuite vous faire rembourser le billet que vous avez acheté pour le match lors de l’achat de l’abonnement. Nous activerons alors toujours l’option de remboursement après les matchs respectifs.

La procédure pour le premier match à domicile s’appliquera-t-elle également aux autres matchs à domicile ou peut-il y avoir d’autres règlements ?

Après le match contre Heidenheim, nous allons immédiatement entrer dans l’analyse et voir ce que nous pouvons améliorer. 14 jours plus tard, le prochain match à domicile contre le 1. FC Nürnberg est prévu. Nous devons voir quels changements peuvent prendre effet à cette occasion. Notre objectif est d’établir les processus dès le match à domicile contre le Karlsruher SC (dimanche 8 novembre), dans la mesure où le développement de la pandémie le permet. Tout d’abord, la priorité absolue est de savoir comment concevoir de manière optimale l’ouverture partielle pour nos fans du point de vue de la protection de la santé.

Les groupes peuvent-ils également demander des billets ou les acheter pour qu’ils puissent s’asseoir les uns à côté des autres ?

On ne peut pas faire ça pour le premier match à domicile. Vous pourrez choisir et réserver une place, mais vous ne pouvez acheter qu’un seul billet. Cependant, il est donc possible d’organiser quelque chose et au moins réserver des billets avec des amis dans le même secteur. Le premier match à domicile a cependant un autre statut et c’est que l’on s’en tient aux conditions solidaires pour pouvoir rejouer le plus rapidement possible devant le plus grand nombre de fans. À ce stade, je voudrais lancer un appel à tous ceux qui seront dans le stade pour qu’ils adhèrent aux directives de telle sorte que, par la suite, nous pourrons dire aux politiciens et aux autorités que les choses se sont parfaitement déroulées pour nous.

Merci pour l’interview !

(hbü)

Photos : FC St.Pauli

Source : https://www.fcstpauli.com/


[1] Les billets VIP coûtent 65 euros.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *