L'après-match

FCSP vs AUE: Une victoire très importante

Après quatre matchs sans victoire, le FC St. Pauli a de nouveau gagné, au Millerntor, en battant le FC Erzgebirge Aue 2-1. Dimitrios Diamantakos (22ème) et Henk Veerman (41ème) ont placé le club en tête avant que Diamantakos ne rate un penalty avant la pause (45. + 2). Aue est revenu dans la partie grâce à Sören Gonther (74e), mais n’a pas pu empêcher la deuxième défaite au Millerntor.

Pour ce match, l’entraîneur Jos Luhukay a effectué quatre changements par rapport au précédent (défaite 0-2 au VfL Bochum). Daniel Buballa, Matt Penney, Finn Ole Becker et Henk Veerman ont remplacé Marvin Senger, Johannes Flum, Ryo Miyaichi et Viktor Gyökeres.

Une première mi-temps de qualité

Le FC St. Pauli qui était invaincu au Millerntor sept fois de suite (quatre victoires, trois nuls) voulait marquer trois points importants contre l’équipe à l’extérieur la plus faible de la ligue. Pouvoir aborder le sprint final de la ligue beaucoup plus détendu, il fallait une victoire impérative, et cela s’est produit. Il aura fallu attendre la 22ème minute afin que le score soit ouvert, par l’intermédiaire du grec D.Diamantakos. Après un excellent travail de S.Ohlsson, qui, après avoir dédoublé avec Matt Penney, est rentré dans la surface de réparation et centre en retrait. Puis Diamantakos a catapulté le ballon des filets adverses. Cela fait 1-0 !

Le second but viendra du néerlandais H.Veerman à la 41ème minute. Son but vient d’un centre de M.Penney de la gauche vers la droite, et le buteur maison a été plus réaliste que la défense adverse, sur le coup. Le break est réalisé avant la mi-temps.

Pour voir le second but: https://tiger.cdnja.co/v/vz/VZPLZ.mp4?secure=doPKQtIbZCUVj8dFzMWXCw&expires=1592231400

Les penaltys: Je t’aime, moi non plus !

Les penaltys deviennent un problème au club de quartier, puisque pour la troisième fois consécutive, l’équipe a raté un penalty (Henk Veerman à Kiel, Diamantakos à Darmstadt et contre Aue). 

Diamantakos a opté pour un tir bas au milieu. Männel a plongé dans sur le côté gauche, mais a réussi à parer le tir avec son pied (45. + 2). Donc au lieu de rentrer aux vestiaires avec un 3-0 au tableau d’affichage, il faudra se contenter d’un 2-0.

Les fins de matchs stressantes

Il y a une habitude qui ne déroge pas à la règles c’est qu’au lieu de bien défendre son avance, les joueurs du FC St. Pauli baisse en régime. En effet, qu’ils soient devant au tableau d’affichage d’un ou deux but, l’équipe prend un but, très souvent, en seconde mi-temps. Et cela relance complètement la rencontre. Et c’est ce qui s’est passé hier.

L’ancien Kiezkicker Sören Gonther a réduit le score de la tête, après un corner de Philipp Riese et a suscité de l’excitation peu avant la fin du dernier quart d’heure (74e). Mais les joueurs ont tenu bon et ont remporté une victoire très importante dans l’optique du maintien.

Enfin la malédiction brisée

Les joueurs sont allés chercher cette victoire au bout d’eux-mêmes car la fin de match a été très stressante avec la réduction du score. Mais ils ont su bien contenir les attaques adverses et sans un Robin en état de grâce, le score aurait du être 2-2 à la fin.

Ils ont ainsi tenu une victoire importante, la première victoire à domicile contre l’Erzgebirge Aue en près de douze ans !

Les joueurs étaient fatigués à la fin du match mais pour une bonne cause. Crédit de photo: FC St. Pauli

Notes des joueurs

Les deux attaquants ont été prolifiques sur cette rencontres.

Debrief

Pour son avant dernier match à domicile, D.Diamantakos a été un libérateur car le début du match était en faveur des adversaires. Il a été un déclencheur afin que le FC St. Pauli se libère ensuite.

Sur la célébration de Veerman, on a pu voir la rancœur de ce dernier, envers les dernières décisions du coach, comme le fait de son temps de jeu par exemple. Il a parfaitement répondu aux exigences de Jos Luhukay.

Mais pour les fins de matchs, il faudra que le coach fasse des changements plutôt dans la rencontre, afin de ressouder le noyau de l’équipe. Puisque nous les fans, on est toujours tendus avec une réduction du score, suite à notre passé glorieux dans ce cas (ou pas).

Prochain matchs

À présent, il ne reste plus que 3 matchs avant la fin de la saison donc 9 points à distribuer. Le prochain match arrive très rapidement puisqu’il est mercredi soir (17/06) à 18h30. Le FC St. Pauli se déplacera sur le terrain d’Hannover. Ce dernier est déjà maintenu avec sa place de 8ème du classement de 2.Bundesliga.

La règle est simple: Si le FC St. Pauli s’impose à Hanovre et que le barragiste Nuremberg fait maximum match nul face à Wehen, le club hambourgeois sera officiellement maintenu. Gros match en perspective entre Wehen et Nuremberg demain soir (16/05)!

Crédit de photo: FC St. Pauli

Forza St. Pauli

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *